Semji Platform a été conçue pour vous permettre d’améliorer les performances SEO de vos contenus. Grâce à ses recommandations pertinentes et à son interface ludique, vous pouvez soit optimiser des contenus existants pour augmenter leur capacité à capter du trafic, soit créer de nouveaux contenus bien optimisés, qui partent alors avec toutes les cartes en main pour viser le top 3 des positions Google et performer.

En plus de vous fournir des recommandations SEO concrètes pour rédiger chacun de vos contenus, Semji Platform et ses équipes d’experts vous permettent de construire votre stratégie de Content SEO :

  • Identifier quelles url de votre site optimiser en priorité pour maximiser vos gains
  • Trouver de nouvelles idées de contenu à produire pour enrichir votre site, améliorer votre visibilité, votre autorité sémantique et votre acquisition de trafic

Avant de commencer, voici ce que vous devez avoir en tête pour être sûr.e de produire dans la bonne direction.

Définir vos objectifs macro

En premier lieu, vous devez avoir une idée assez claire de vos objectifs business. Voulez-vous augmenter les ventes ? Capter davantage de leads ? Gagner en notoriété et visibilité sur vos thématiques phares ?

Une fois que vous les aurez listé et priorisé, ils pourront être traduits en objectifs de production et en KPI de suivi clairs.

Exemple : si vous cherchez à déclencher des achats de produits via des pages transactionnelles, la stratégie de contenus sera forcément différente de celle déployée pour le renforcement de la notoriété de votre marque à l’aide de pages informationnelles.

Connaissez-vous la méthode SMART de définition des objectifs ?

Cette méthode résume la bonne définition d’un objectif par les critères suivants :

  • S comme Spécifique et Simple
  • M comme Mesurable
  • A comme Ambitieux et Accepté
  • R comme Réaliste
  • T comme Temporel, délimité dans le temps

Utilisez cette méthode pour définir vos objectifs de manière efficace.

1. Connaître votre cible

Dans un contenu précédent, nous avons vu qu’il était important de bien connaître votre cible et notamment d’identifier les intentions de recherche des utilisateurs dans votre thématique, une notion de plus en plus clé dans l’algorithme de Google.

Par exemple, il est crucial de savoir si vous vous adressez à une large part de la population ou à un groupe de niche : vous pourrez ainsi placer le curseur de votre audience maximale. En comprenant également comment votre cible effectue ses recherches sur internet, ce qu’elle veut y trouver et ce qui la motive, vous aurez de plus grandes chances de savoir capter son attention et entamer une relation allant jusqu’à la concrétisation d’une transaction.

La première distinction que vous devez faire est de catégoriser votre business en fonction de votre type d’audience :

  • B to C (Business to Consumers) : vos clients sont les consommateurs finaux
  • B to B (Business to Business) : vos clients sont d’autres entreprises et professionnels, possédant eux-mêmes des enjeux business

Les consommateurs finaux et les professionnels au sein des entreprises n’ont pas les mêmes besoins, ni les mêmes enjeux. Ils ne vont pas utiliser les mêmes termes de recherche sur Google pour désigner un produit ou service similaire. Assurez-vous d’étudier vos futurs clients et leur comportement sur internet pour être capable de fixer des objectifs SMART à votre production de contenus SEO !

2. Connaître votre marché et vos concurrents

Vous devez aussi connaître votre marché et vos concurrents.

Qui sont les acteurs qui occupent les premières places de Google sur votre thématique ? Connaissez-vous leur chiffre d’affaire ? Leur nombre de clients ? Le trafic mensuel de leur site ? Savez-vous quels mots-clés qui positionnent leurs contenus leur permettent de générer le plus de ventes ou de vues ?

Grâce à ces données, et notamment si elles sont supérieures aux vôtres, vous avez une première idée du potentiel de gain et de croissance que vous pouvez générer.

Regardez ensuite dans le détail leur production de contenu, qui vous donnera là aussi de bonnes indications sur les comportements et pratiques qui plaisent à Google et dont vous pouvez vous inspirer :

Sur quels mots-clés sont positionnés vos concurrents ? Avec quel type de contenu (texte, vidéo…) ? Quelle longueur de texte ? Une fréquence de publication importante ? Des articles rédigés par des experts ? … Les possibilités sont multiples. Une chose est sûre : tant que vous n’êtes pas en première position, vous pouvez faire mieux !

A savoir : en fonction de votre formule d’abonnement, votre CSM expert peut vous fournir une analyse concurrentielle complète. Cette analyse vous apporte une bonne vision des performances SEO des concurrents et vous permet d’identifier leurs bonnes pratiques en matière de contenus. Grâce à ces informations, vous pouvez en déduire une stratégie et des actions à appliquer sur vos propres contenus.

Définir vos objectifs micro

Grâce à une bonne vision de vos enjeux business, et la connaissance de votre potentiel de croissance dans votre secteur d’activité, il devient plus facile de fixer des objectifs précis pour votre production de contenus SEO.

1. Formaliser vos objectifs stratégiques

En ayant en tête les performances de vos concurrents, listez les objectifs qui vous paraissent souhaitables et réalistes : capter X% de plus de parts de marché, rattraper le concurrent Y, le dépasser…

Quels sont les gains attendus et quels indicateurs vont vous permettre de les mesurer ?

  • Ventes générées, taux de conversion / nombre d’événements déclenchés
  • Volume de trafic supplémentaire (par contenu ou pour votre site global) Exemple : +20% de trafic organique global en 12 mois
  • CTR (taux de clic sur la SERP)
  • Autres indicateurs de comportement utilisateur : temps passé sur la page, nombre de pages par sessions, taux de rebond…

N’oubliez surtout pas de fixer un délai pour l’atteinte de ces objectifs.

2. Formaliser vos objectifs opérationnels

En ayant en tête ces objectifs de gains, vous avez une bonne idée des moyens à mettre en oeuvre pour les dépasser :

  • Combien de contenus par mois pouvez-vous optimiser ?
  • Combien de nouveaux contenus par mois pouvez-vous créer ?
  • De combien de rédacteurs disposez-vous ? Combien d’experts dans votre thématique ?
  • Quelle fréquence de mise à jour de vos contenus est possible ? (Exemple : tous les 6 mois)

Bien entendu, si ces critères opérationnels sont une contrainte - et les ressources de production le sont souvent - ils peuvent vous aider à revoir vos objectifs à la baisse. Gardez en tête que ceux-ci doivent être ambitieux, mais rester réalistes ! Inutile de prévoir la publication de 50 contenus par mois si votre unique rédacteur ne peut produire qu’un contenu par jour...

Une fois que vous avez défini vos objectifs concrets, il ne vous reste plus qu’à définir votre planning éditorial précis, incluant les pages existantes à optimiser et les nouveaux contenus à créer.

Votre Customer Success Manager vous fournit d’ailleurs régulièrement des idées de nouveaux contenus à intégrer à votre stratégie, en prenant soin de prioriser les contenus capables de générer le maximum de gains. N’hésitez pas à lui communiquer vos thématiques prioritaires pour orienter ses recherches.

Concernant les contenus existants à optimiser pour maximiser vos gains, Semji Platform vous assiste dans leur identification, notamment au moyen d’un score de priorisation. Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez notre autre article Help Center sur le sujet : Comment optimiser un contenu existant avec Semji ?

Avez-vous trouvé votre réponse?